Partagez | 
 

 Autour de moi j’entends rire les poupées de chiffon....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Autour de moi j’entends rire les poupées de chiffon....   Dim 1 Mai - 18:36


Niels Mørck

Rozen Maiden

♔ T'étais qui, dans ton conte? : Rozen
♔ Sinon, tu as combien d'années au compteur? : Je ne sais plus, je voyage depuis tellement longtemps, mais aussi dans des univers dans lesquels le temps s'écoule de manière différente qu'il est impossible d'avoir une date exacte.
♔ Tu viens d'où ? : La Forêt Enchantée au début, ensuite ça n'a jamais été fixe depuis un long moment en fait.
♔ Et tu faisais quoi là bas ? Fabriquant de poupées et marionnettiste.
♔ Et ici, tu fais quoi maintenant ? : (J'y médite)
♔ Et quoi...Tu as rencontré le grand amour ou pas? : Oh il y a bien longtemps, mais on fait tous des erreurs n'est-ce pas ? L'amour est une faiblesse et un poison que je ne peux plus comprendre désormais.
♔ Première ou deuxième vague? : 2eme vague
♔ Tu fais parti de quel groupe? : Sournois, je souhaite récupérer quelque chose qui m'appartient et je ferai tout pour l'obtenir même si ceci veut dire mettre la ville en feu.
♔ Sinon, tu sais que tu as de beau yeux? Ils ressemblent à ceux de... : Calvin Harris


Votre Mental


♔ On sait que tu es beau déjà, mais tes autres qualités, c'est quoi ? Bien entendu, petite marionnette curieuse, les voici : Adroit x Ambitieux x Artistique x Avenant x Calme x Confiant x Convainquant x Coopératif x x Dynamique x Jovial x Indépendant x Influent x Maître de soi x Manuel x Observateur x Patient x Persévérant x Plaisant x Prudent x Serviable x Sociable x Souriant x Sympathique .
♔ Dis donc toi! Tu n'es pas parfait non plus! Dis nous tes défauts: Pauvre petit pantin, si tu savais : Ambitieux x Autoritaire x Calculateur x Compliqué x Cynique x Dominateur x Intéressé x Jaloux x Joueur x Hypocrite x Malicieux x Manipulateur x Mystérieux x Possessif x Rancunier x Réfléchi
♔ Quelles sont les choses qui te donnent de la force ? : Un objectif à accomplir. Le fait d'avoir une ligne directrice à suivre me permet d'avoir la tête hors de l'eau, je sais où je vais et c'est à mon sens le principal. Je ne quitte d'ailleurs jamais un fin bracelet en cuir tressé qui est là pour me le rappeler, un peu une sorte de repère. Je ne reculerai devant rien pour atteindre mon objectif, et il va s'en dire que si celui-ci s'accorde même momentanément avec celui de quelqu'un je serais sans doute un allié de choix.
Je ne mens jamais, je manipule assez habillement les mots pour ne pas avoir besoin de mensonge, au final je suis peut-être le plus honnête des hommes, c'est pour ça qu'on m'accorde facilement confiance.
♔ Mais t'as des faiblesses, comme tout le monde ? : Ma fille. Même si elle est morte, le simple fait de voir quelque chose qui me l'a rappelle est une véritable torture pour moi, la douleur et la tristesse sont des sentiments qui ont encore un impact dont je me passerais bien.
L'idée de jouer avec les autres, c'est plus fort que moi, une véritable drogue. J'ai l'impression d'être sur un échiquier géant, je souhaite que tout aille dans le sens que je souhaite, et les personnes apparaissent à mes yeux comme étant des pions que peuvent être jetés dès que je trouverai plus aucune utilité pour eux. Par conséquence, je sous estime beaucoup les autres, et même si j’entraperçois leur potentiel je ne prends jamais en compte dans mes données le côté sentimental que je n'arrive pas toujours à traduire. Ne pas avoir de cœur dans la poitrine, qui se trouve en plus en miettes, n'est pas toujours quelque chose d'évident. Les personnes agissent de manière si stupides à mon sens, au nom de l'amour ou même de l'amitié, ce qu'il fait qu'il y a souvent une barrière naturelle entre eux et moi. Je suis un être isolé en réalité, je cherche des alliés que je n'hésiterai pas à poignarder dans le dos, qui n'arrive plus toujours à comprendre le monde qui l’entoure.
Une ambition démesurée. Je vois toujours haut, trop même, mais pourtant je suis prêt à tout pour réaliser mes rêves même le plus fous de tous.


Il était une fois... Vous!

Niels, de son vrai nom dans le monde des contes, est le fils d'un marionnettiste itinérant avec qui il voyage. Il ne se souvient pas de sa mère, dans son esprit ils ont toujours été tous les deux sur les routes, et ne connaît pas grand-chose d'elle en réalité sans pour autant en être préoccupé même si son père lui a vaguement parlé qu'elle était quelque peu magicienne. C'est aux côtés de son père que le garçon apprend le métier de marionnettiste et tout l'art du spectacle qui peut y avoir autour, comme la mise en scène ou encore une histoire originale, ainsi que la construction des pantins tout en essayant par la même occasion de l'aider mais en grandissant l'apparition d'une ambition bien plus grande est présente face à ce simple petit spectacle qui ne rapporte pas vraiment gros. C'est l'esprit plein de rêve qu'il prend son indépendance et vient créer sa propre troupe de marionnettes où il se fait surnommer parfois Rozen, se voulant bien plus renommé et avoir une vie plus fastueuse que celle qu'il a connue jusqu'ici, essayant tant bien que mal de combler les lacunes. Le marionnettiste se retrouve donc à écumer en solitaire les routes en quête de gloire, trouvant un succès assez mitigé et différent à chaque représentation bien que mettant du cœur à l'ouvrage, jusqu'à tomber dans une petite ville. Il a rencontré une jeune fille avec qui se fut en quelque sorte un coup de foudre, qui voulait partir loin de son village et voir le monde, au point qu'elle l'a suivi par la suite dans ce train de vie assez particulier. Au bout de quelques semaines elle était tombée enceinte, promesse d'un avenir assez radieux.

Cependant, le marionnettiste était sans doute trop aveuglé pour voir la réalité des choses, trop jeune et sans réelle expérience de la vie amoureuse. À peine l'accouchement avait-il eu lieu, que celle qu'il pensait être la personne lui étant destinée prit la poudre d'escampette et refusait de se voir enchaîner, il se retrouvait à devoir élever un nourrisson sans avoir la moindre forme d'expérience dans le domaine. Son univers s'en est vu chamboulé, apprenant à faire passer ses besoins après celui d'une personne qui comptait vraiment, tout ceci à cause de sa petite fille qu'il chérissait tant. Alice. Il la voyait grandir de jour en jour, elle le remplissait d'une certaine forme de fierté dont il ne pouvait se passer, elle est devenue son trésor le plus précieux et surtout son nouveau centre d'attention. Il a fait du mieux qu'il pouvait pour lui offrir une vie de petite princesse, sachant pertinemment que le fait de voyager constamment n'était pas toujours facile, tandis qu'elle grandissait doucement. Jusqu'à ce que la maladie la touche et que Niels se trouve désemparé, l'état de la fillette de sept ans ne faisait que se dégrader de plus en plus malgré les médicaments et les soins, n'arrivant pas à admettre ce qui se passait de son côté. Il s'est réfugié dans son travail, essayant de trouver un moyen de gagner plus d'argent pour la soigner, délaissant sa fille pour justement tenter de lui offrir par la suite un avenir. Mais ce n'était pas ce que voulait la fillette, restant aveugle face à ses supplications, jusqu'à ce que finalement plus aucune vie ne s'anime dans ce frêle corps.

Le marionnettiste a alors eu l'impression que son cœur se brisait, que jamais plus il ne pourrait s'en relever, n'acceptant nullement cette fatalité et ce drame absolument insurmontable. Il avait passé les derniers instants précieux qui restaient à sa fille à travailler, dans le but premier d'acheter de quoi la soigner, pour ça il s'en voulait terriblement et le poids de la culpabilité se faisait trop pressant contre sa poitrine. Il a alors erré sans but, en ne sachant nullement si c'était bien la réalité ou juste une forme de purgatoire. Pourtant, c'est en finissant une poupée qu'il voulait offrir à sa fille que l'idée germa dans son esprit, aussi étrange que tentante au possible, à savoir : pourquoi ne pas construire la petite fille parfaite ? Pourquoi ne pas la refaire revenir ainsi ? Un coup de folie. Pourtant c'était tout ce qu'il lui restait, ceci et des souvenirs qui lui faisaient mal, alors il s'est mis à construire une poupée qui fut une perfection dans son genre. Mais une poupée sans vie ne restait qu'un objet inanimé, il lui fallait ainsi lui donner une âme, après plusieurs lectures de quelques livres et les conseils d'un vieil ami la solution lui apparut enfin. Le cœur recèle l'âme, il en était sûr. Après plusieurs essais il finit enfin par se retirer son cœur de sa poitrine, par l'action d'une magie qu'il ne comprenait pas forcément, pouvant y voir plusieurs fissures comme s'il allait se briser. Il ne sait plus comment il a réussi cet exploit mais il put le casser de façon à en avoir plusieurs petits morceaux sans en mourir. Il plaça ainsi un morceau dans la poupée qui put prendre vie. S'il arrivait à s'y attacher rapidement il lui semblait que quelque chose manquait, sans savoir ce que c'était, elle ne correspondait pas à ses attentes. Alors il en construisit une autre, avec le même procédé en lui offrant un bout de son cœur, entrant presque dans une folie constructive au point d'avoir pu fabriquer en tout sept petites merveilles.

Il les voyait comme ses filles, chacune différente des autres, jusqu'à comprendre qu'au fond elles n'étaient que des pâles imitations d'humains et ne remplaceraient jamais la perte qu'il avait eu. Elles étaient peut-être trop parfaites, elles avaient toujours été chéries par ses soins, elles étaient loin d'attendre justement l'imperfection humaine. Celui qui se faisait nommer Rozen comprit que c'était en expérimentant plusieurs sentiments, aussi bien la joie que la haine, ainsi qu'une certaine noirceur qu'elles pourraient devenir des petites filles modèles à son goût. Il ne voulait plus les garder auprès de lui, pas tant qu'elles seraient ainsi incomplètes à ses yeux, ce qu'ils souhaitaient c'était les voir se battre et se blesser pour survivre d'une manière ou d'une autre, pour les préparer au vrai monde. Égoïste ? Très certainement. Dans sa quête de ce qui était sa vision de la perfection il retourna auprès de son vieil ami qui connaissait la magie, du nom de Laplace, pour mettre en œuvre son futur toujours aussi fou. Elles devraient s'entretuer, récupérer les morceaux de cœur des autres et qui leur permettaient de rester en vie, jusqu'à ce qu'il n'en reste qu'une et qui serait ainsi à la hauteur de ses attentes. C'était la naissance du ''jeu d'Alice'', il ne rencontrerait alors que la gagnante et n'aurait plus de contact avec ses poupées jusqu'au dénouement final. Il confia ses trésors au magicien qui se chargea de leur trouver un nouveau maître à chacune, devant dorénavant s'affronter pour retrouver l'amour de leur père et être enfin à la hauteur de ses attentes, alors qu'elles possédaient un pouvoir qui leur était propre mais qui ne pouvait être débloqué qu'en passant un pacte avec un humain.

En attendant que son vœu se réalise, celui de retrouver sa fille, Niels a disparu de la circulation comme s'il n'avait presque jamais existé. L'attente lui semblait si longue que son ami lui proposa de venir admirer le spectacle de loin, d'admirer ses créations à l’œuvre, et vu que son existence ne tournait plus qu'autour de cette idée il accepta. Il put voyager à travers des mondes différents, mais il n'a jamais été celui qui ouvrait les portails car c'était une magie qui lui était inconnue et qui ne l'intéressait pas, jusqu'à ressentir quelque chose qui clochait. Si d'ordinaire Rozen pouvait ressentir d'une certaine manière la vie circuler chez ses filles, en raison du fait qu'elles possédaient une partie de son cœur, tout d'un coup celui-ci lui fut impossible à une exception près sans savoir que ceci était l’œuvre d'une malédiction. Il mit du temps mais il finit par retrouver la dernière apparemment épargnée, brisant la règle du jeu dans ces circonstances exceptionnelles, alors qu'elle-même n'avait aucune idée d'où pouvaient se trouver ses sœurs. Et puis finalement une seconde vague frappa, sans qu'ils ne puissent rien faire, venant les emporter à Storybrooke. Oh il en était sûr, c'était là où elles avaient disparu. Il eut un sourire, le nouveau ''jeu d'Alice'' se ferait dans cette ville et dans ce monde, et il comptait bien mettre le feu aux barils de poudre pour voir sa volonté s'exécuter. Le dénouement serait proche, il ne laisserait rien ni personne interférer cette fois-ci, il est prêt à mettre le trouble dans la ville pour accélérer les choses et aussi s'occuper.


Derrière ce Personnage il y a...

♔ Ton pseudo ou ton prénom? Citrouille, et tu connais déjà le reste hihi


Codage par Rozenbrez sur Never Utopia.



Dernière édition par Niels Mørck le Sam 7 Mai - 14:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Autour de moi j’entends rire les poupées de chiffon....   Dim 1 Mai - 18:44

Bienvenue 8D
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Autour de moi j’entends rire les poupées de chiffon....   Dim 1 Mai - 18:51

rebienvenue :alyss:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Autour de moi j’entends rire les poupées de chiffon....   Dim 1 Mai - 19:23

Haahah je vois que je suis pas la seule faible :alyss: red keur

Re Bienvenue parmi nous avec Nieeeeelsss Chester sera ravi de l'embaucher sifflote perv et bon courage pour ta fiche love :cher:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Autour de moi j’entends rire les poupées de chiffon....   Dim 1 Mai - 20:52

Re re bienvenue parmi nouuuuus Contente de revoir ce chère Niels love et non je prendrais pas sa petit fille, même si elle est si parfaite :alyss: /sort/
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Autour de moi j’entends rire les poupées de chiffon....   Dim 1 Mai - 21:18

Bienvenue sur le forum bonne chance pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Autour de moi j’entends rire les poupées de chiffon....   Lun 2 Mai - 18:15

Oh, tu déplaces Niels ici :alyss: ? Bienvenue à toi keur
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Autour de moi j’entends rire les poupées de chiffon....   Lun 2 Mai - 19:05

Rebienvenu ! keur
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Autour de moi j’entends rire les poupées de chiffon....   Mar 3 Mai - 10:30

Re bienvenue apparemment ! hihi
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Autour de moi j’entends rire les poupées de chiffon....   Sam 7 Mai - 14:17

Merci à tous love ! Et fiche terminée, faut que j'aille la signaler hihi !

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Autour de moi j’entends rire les poupées de chiffon....   Sam 7 Mai - 15:23






Félicitation petit crevette, tu es validé ! Ta fiche est terriblement parfaite, comme d'habitude. Jamais de défaut tu saoules /PAN/
Nous nous chargeons de mettre le listing à jour pour toi, tu n'as rien à faire à ce niveau là ! Elle est pas belle, la vie ?
Tu veux donc directement aller poster ta fiche de lien ici ainsi que ton journal de RP ici.
Tu peux bien sur dès à présent commencer à rp ! Si tu n'as pas de partenaire, tu peux aller en demander un ici. Tu pourras également y faire la demande d'un lieux au besoin !
Voilà ! Et n'oublie pas le plus important : amuse toi bien !


code UmiBwack • icons shannon
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Autour de moi j’entends rire les poupées de chiffon....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Autour de moi j’entends rire les poupées de chiffon....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Suis-je meilleur qu'une poupée de chiffon? [Fe]
» (OBERYN) poupée de chiffon.
» Mes petites créations autour des poupées...
» Juste pour rire
» Le Demon Du Rire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Et si on faisait une petite pause? :: Archives Fiches-
Sauter vers: