Partagez | 
 

 les problèmes du zizi sessouel (+18 clique pas, coquin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar
Invité
MessageSujet: les problèmes du zizi sessouel (+18 clique pas, coquin)   Ven 20 Mai - 21:03

Kaisar & Eris
si je caresse ta chatte, elle ronronne ?
Le matin, sa Magnificence n'a pas le courage de se réveiller assez vite. Il s'attend à un service irréprochable, et c'est sans surprise qu'il voit arriver une petite servante en soubrette amener un plateau rempli de confiseries, de viennoiseries, surmonté d'un verre de jus d'orange et une tasse de café. Le paradis sur un plateau. Il se retourne vaguement dans son lit, nu comme un ver et pas gêné une seconde. Elle rougit. « Besoin d'autre chose, monsieur ? » Il la regarde, pensif. A-t-il besoin d'autre chose ? Non. Envie ? Plus probablement. Il se tourne, s'appuyant sur son coude et lui dévoilant ainsi ses atouts. Elle rougit encore plus et détourne le regard. Ça le fait rire. « Non. Dégage. » Elle s'enfuit en courant, et il se demande vaguement si il doit se vexer. Mais tant pis. Il attrape de quoi manger et fait un festin avant de se lever. Son armoire regorge de vêtements, pourtant il râle au moins une demi heure avant d'enfiler un boxer bleu avec des têtes de chats roses. La classe du Hadès moderne. Il s'étire et sort de sa chambre, sachant qu'il ne sortirait pas, il s'en fout de sa tenue.
Il baille un peu en se grattant les tablettes de chocolat, traînant dans les couloirs de sa maison. Avant de vite tourner en rond. Aucun plan ne l'attend aujourd'hui, personne ne l'appelle, personne ne vient le voir. Il attrape son téléphone, fait défiler la liste de contact. De « Abruti » à « Zizi tout mou », il n'y a personne d'intéressant. Personne à faire chier. Il jette son téléphone dans son canapé et tombe à sa suite. L'ennui, l'ennui, l'ennui, il va imploser. Il gronde et puis, c'est l'illumination. Dans son esprit, c'est une brune aux yeux verts avec une auréole, une lumière dorée et un grand « amen » chanté par les anges. Il n'a pas besoin de chercher à l'extérieur pour trouver comment s'amuser. Il se lève soudain et remonte vers les chambres. Celle qui l'intéresse est un peu plus loin, et il ne faut pas longtemps pour qu'il pousse la porte, entre en silence … Et bondisse sur le lit. Il saute, fait quelques bonds. « Debout, catin, je me fais chier. » Il tombe allongé à côté d'elle, mate la tornade se réveiller et aime tellement ça. La discorde, les problèmes, la luxure à peine vêtue. Traînée, déesse. Il sourit en coin. « J'espère que t'es prête à m'occuper, j'ai une journée de merde en perspective. » Il croise les bras sous sa nuque, s'allongeant sur le dos, jambes croisées, assumant son boxer ridicule jusqu'à la morte. « Je propose une petite pipe pour commencer. Ça te réveillera, ça me mettra de bonne humeur. Que du bon. » Il la regarde. Ayant envie de la voir s'énerver. Ou obéir. Ou les deux. L'un ou l'autre lui ira très bien, il a juste besoin d'occupation. De faire quelque chose. Dispute ou sexe, peu importe, dans le fond. L'ennui est l'ennemi du dieu. Et le Dieu qu'il est – et qui mérite sa majuscule – déteste l'ennui – en minuscule – plus que tout. Alors l'enfer fait chier la discorde et espère faire exploser le monde. Ça fera de l'animation sur sa journée.
Il fait un signe du menton vers son entrejambe parfaitement moulée et sourit en coin. « Allez hop. Utilise ce que mon père t'a donné et fait du bien à ton maître. » Il hausse un sourcil. « Mon dieu, ce que ça sonne pervers. J'adore. » Il sourit en coin, joueur et tortille les chevilles en refaisant un signe de menton encourageant. Bonne fifille.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: les problèmes du zizi sessouel (+18 clique pas, coquin)   Ven 17 Juin - 15:24

Kaisar & Eris
les problèmes du zizi sessouel


Le Chaos était rentré tard la veille au soir, très tard. Oui, Eris sortait souvent afin de découvrir la ville, surtout pendant la nuit, il était plus facile pour elle d’aller ce mélanger a ce monde de luxure qu’offrait la nuit dans les bars. Elle pouvait voir comment agissait les gens, voir le côté le plus sombre de certaine personne. Un délice de sensation pour la Déesse récemment arrivé. Oh, elle avait déjà fait des faux pas dans ce monde. Comme finir tellement saoul dans le lit d’un gars. Croyez-là, il lui aura bien fallu ça pour le supporter. La nuit n’avait pas été si mauvaise, même si, ce n’était pas encore assez digne d’elle. Non, elle méritait mieux qu’un simple mortel. Pourtant, il lui apportait des informations intéressantes. Des informations que la Discorde pourrait utiliser histoire de mettre un peu la pagaille.

Soit ! Elle était donc rentrer tard et dormait à présent dans un lit bien douillet et chaud. Dans une des chambres de son hôte, Hadès, roi des enfers. Un vrai paradis ce lit. Oh oui. L’Olympe faisait pale figure à côté de ce matelas accueillant.  Le même devrait être mis dans son royaume, enfin, quand elle trouverait un moyen de regagner celui-ci. Ce n’était pas gagné. Dormant profondément, rêvant de retrouvé son monde, elle ne se doutait pas un instant qu’un prédateur était venue la mettre en colère. Mission réussi. Alors qu’elle se faisait secouer dans le sens littéral du terme, la jeune femme se retourna en prenant le temps d’émerger. Oui, sa colère s’abattrait sur ce crétin des flammes une fois qu’elle aurait les esprits clairs.
D’une oreille, elle écoutait ses propos salaces. Pour qui la prenait-elle ? De plus le mot catin passa très mal et elle lui envoya un regard noir. Le Chaos n’aimait pas ce genre de réveille et encore moins qu’on la traiter comme une simple fille de joie. Si l’enfer cherchait les problèmes, il les trouverait bien rapidement. Alors qu’il eut fini ses plaisanteries, elle le poussa soudainement à terre avec violence et se leva. A peine couverte était le mot, elle ne portait rien que le draps du lit qu’elle laissa échapper.

« Appelle moi encore une fois Catin et je te ferais regretter la chaleur étouffante des enfers espèce de connard ambulant. Ton cerveau aurait-il par hasard grillé à force de rester au four ? Tu n’étais déjà pas bien malin, mais de la a venir t’attaquer à moi, ça révèle une déficience mentale. »

Eris était en colère, il avait réussi son coup et elle était tombée dedans comme une débutante. Idiote qu’elle était, la frustration naissait en elle. D’un pas rageur, elle se déplaça juste l’armoire, laissant ses formes a vu pour le Seigneur des enfers. Il aurait au moins un truc intéressant a voir dans sa journée merdique.

« La prochaine fois que tu veux qu’une femme de « taille une pipe » évite le caleçon ridicule. Encore moins quand il n’y a rien dedans. »

Superno√a.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: les problèmes du zizi sessouel (+18 clique pas, coquin)   Sam 18 Juin - 18:13

Kaisar & Eris
si je caresse ta chatte, elle ronronne ?
Ça devrait pas le faire rire. Vraiment. C'est pas bien. Elle est très fâchée, elle a pas beaucoup dormir, elle va le tuer dans d'atroces souffrances... Mais c'est plus fort que lui. Le rire lui échappe un peu à la tête du Chaos matinal, mal réveillée, qui a du mal à l'engueuler tellement elle est fatiguée. C'est hilarant et aucune part de lui ne se sent coupable. C'est pas un sentiment qu'il connaît. Mot inconnu, erreur 404. Lui, c'est plutôt le genre à faire chier toute la journée et rigoler quand les gens se laissent avoir. Et encore plus quand c'est elle,la sublime créature qui dort chez lui et lui fait ressentir des émotions autant moqueuses que perverses. Il l'aime et la hait, et ça le fait rire. Il aime ressentir des choses. Adieu l'ennui, bonjour le bordel total, le chaos dans sa vie. Que du bon.

Le cul sur le sol, il met une seconde à comprendre, et à calmer sa crise de rire. Il se frotte le postérieur après le coup violent, parce que ça fait pas du bien quand même. Puis il se redresse, assis sur le sol, les bras sur le lit, à la regarder se lever et lui faire son discours sur l'absence de cerveau sous le scalp brun de la perfection. Ah, même le matin, elle est folle de lui, c'est évident. « Tu sais bien que quand je te vois, je perds tout les neurones qu'il me reste. Alors imagine dormir dans la chambre d'à côté ? Je ne suis que l'ombre de moi-même. Un être désespéré, vidé de substance à force de baver sur ton corps endormi. » N'importe quoi. Même lui, il commence à se poser des questions sur sa santé mentale. Heureusement, toute la phrase est teintée de moquerie, de son rire et de son incapacité chronique à être sérieux ou sincère. C'est un problème grave, une vraie maladie. Mais ça fait des millénaires maintenant, il a mieux à faire que de s'interroger. Il la regarde aller pour s'habiller, alléchante comme jamais avec son drap autour d'elle. Tentation sur pattes. Et elle le sait. Il sourit en coin, se redressant en entendant parler de son boxer. Il pose une main sur son corps avec un gémissement dépité, exagérant le trait. « Han, tu me brises le cœur. Moi qui l'avait choisit pour te plaire ! » Il remonte sur le lit, s'assied de nouveau contre les oreillers. « Et puis, toi comme moi savons que tu mens sur ce dernier point. Je remplis parfaitement mes boxers, et ceux des demoiselles consentantes. » Il sourit, la regardant faire, posé dans son lit. Sans se poser de questions. Comme si il était du genre à se gêner.

« Allez, t'énerve pas. Aussi drôle que ce soit d'assister à ce spectacle, je préfère que tu me déteste pour de bonne raison. Parce que j'ai brûlé ton chat ou manger ton chocolat. Pas parce que je parle crûment et que tu n'es pas assez réveillée pour apprécier la poésie. » Il hausse un sourcil amusé, gamin. Insupportable, probablement. Mais ronronnant comme un chat pour la calmer, lui faisant les yeux doux de la panthère contrite. Presque doux. Presque. Parce qu'il dit quand même beaucoup de connerie pour un prince charmant.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: les problèmes du zizi sessouel (+18 clique pas, coquin)   

Revenir en haut Aller en bas
 
les problèmes du zizi sessouel (+18 clique pas, coquin)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Renverser le gouv haitien n'est pas une solution aux problèmes d'Haiti !
» On a L'age de son zizi
» Comment résoudre des problèmes
» Les problèmes n’arrivent jamais seuls [PV Ma maitresse N°1]
» MWEN MANDE PRIZON AVI POU YON FANM KOUPÈZ DE ZIZI KOTE DWA DE LOM

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Et si on faisait une petite pause? :: Achives RP-
Sauter vers: