Partagez | 
 

 Bibliothèque = Ennui ... mais dans quel sens du terme ? } feat Pimprenelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Bibliothèque = Ennui ... mais dans quel sens du terme ? } feat Pimprenelle   Dim 12 Juin - 16:08



 


Jack Drago & Hermione Pimp'
Bibliothèque = Ennui ... mais dans quel sens du terme ?

Courant comme un dératé, Jackson poussa un cri de victoire quand il passa la fontaine gelée du parc de la ville. S’arrêtant enfin, il posa ses mains sur ses genoux, reprenant ainsi son souffle. Il avait toujours aimé courir, même s’il préférait le faire pour s’amuser que pour son sport quotidien. Pas qu’il était un adepte des salles de sport, mais il voulait entretenir son corps, et son rythme cardiaque. Alors quoi de mieux que de parcourir la ville, au petit matin pendant que d’autres se rendaient sur leur lieu de travail. Marchant doucement, il se rendit au niveau de la fontaine, mais la petite, celle qui était potable pour se rafraichir. Buvant, il s’aspergea entièrement, mouillant son tshirt blanc devant le gloussement de jeunes femmes qui passaient par là. Passant sa main dans ses cheveux bruns, il ne put s’empêcher de faire ce petit regard charmeur et totalement irrésistibles. Il se savait charmant, pourquoi n’en profiterait-il pas ? « Vous n’avez pas froid ainsi ? » Hochant négativement la tête, il haussa les épaules. Pourquoi diable tout le monde lui posait cette question. Certes, ce n’était pas inscrit sur son visage qu’il venait des pays scandinaves, même si ces yeux d’un bleu ressemblant aux eux des fjords pouvaient être un indice, mais quand même. Sauf que Jackson ne se rendait pas compte, de sa résistance aux basses températures. Après tout, la ville était recouverte d’un fin manteau blanc, les fontaines étaient gelées, et la température devait bien atteindre les -11 degrés. Et que faisait le jeune homme ? Il se mouillait d’eau, se fichant de ressembler à une stalactite ou de tomber malade.

Adressant un signe de tête aux charmantes demoiselles, il reprit sa course ayant par ailleurs regarder sa montre. Pas qu’il soit pressé spécialement, vu qu’il n’avait pas cours en ce Samedi du mois de Janvier, mais il devait aller travailler à la bibliothèque. Il devait passer encore chez lui se changer avant de se rendre dans ce lieu si calme et si studieux. Il ne faisait pas ça de gaîté de cœur, oh non. Il avait perdu un pari, qu’il avait fait avec sa sœur Erin, et du coup, il devait passer son week end à travailler sur cet exposé qu’il avait à l’université. Ne s’arrêtant pas devant la pâtisserie, il traça vite fait jusqu’à leur appartement, espérant que la jeune femme était sortie faire une course pour pouvoir se prélasser dans la douche. Hors il remarqua en arrivant, que les fenêtres étaient toujours ouvertes, signe qu’il allait devoir aussi faire fissa dans la salle de bain. Montant les marches quatre à quatre, il claqua bruyamment la porte pour faire part de sa présence. La jeune femme ne prit même pas la peine de lui répondre alors qu’elle passait en pyjama dans la cuisine. « C’bon je me grouilles, j’ai fait une promesse je l’a tiens. » Elle n’avait rien dit, mais le regard de reproches qu’elle lui avait envoyé signifiait beaucoup. Plus vite que Speedy Gonzales, Jackson rentra dans sa chambre, attrapa deux trois vêtements et se précipita dans la pièce d’eau. Rapide comme l’éclair, il était dans la douche, avec du savon partout. En quelques minutes, il était aussi propre qu’un nouveau née et aussi sec qu’une mamie s’étant endormie au soleil.

Saisissant son sac de cours, il repartit comme la brise glaciale de l’hiver, sans faire de bruit, quasiment invisible. Restant quelques minutes devant la porte de l’appartement, regardant les différentes rues pour ne pas se tromper, il trottina finalement pendant une dizaine de minutes avant d’arriver devant l’imposante bâtisse. Poussant la porte, un silence de mort régnait et on entendait parfois le crissement des stylos sur des feuilles. « Qu’est-ce que je fous ici sérieusement .. » Murmurant dans sa barbe, il monta dans les étages à la recherche d’une table vide. S’asseyant lourdement, il sortit ses affaires tout en réfléchissant à comment il allait pouvoir faire payer Erin de ce qu’elle l’avait obligé à faire. Mais une autre pensée tournait dans sa tête. Plutôt une prière même … que quelqu’un vienne le sortir de cet enfer pour faire autre chose de son Samedi que de réviser comme un élève sérieux, qu’il n’était pas.
.


(c) khάη

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Bibliothèque = Ennui ... mais dans quel sens du terme ? } feat Pimprenelle   Jeu 14 Juil - 15:33



Bibliothèque = ennui… Mais dans quel sens du terme ?
Jack & Pimprenelle

Pimprenelle s’était levée d’assez bonne humeur ce matin-là, jusqu’au moment où elle s’était décidée à ouvrir ses volets. Elle détestait la pluie, la neige, le vent et ne rêvait que d’été et de longues promenades au soleil. Elle avait la désagréable impression que le froid avait pris ses quartiers depuis des années, et qu’elle ne sentirait plus jamais la douce chaleur de l’astre lumineux sur sa peau.

Néanmoins, elle avait tout de même décidé de braver le froid, histoire de faire deux-trois petites courses en vue de confectionner une tarte au chocolat. Après avoir avalé un rapide petit déjeuner, la jeune femme avait décidé de se diriger vers la bibliothèque. Elle ne cherchait pas spécialement un havre de paix pour étudier, mais plutôt un livre de cuisine, ainsi que quelques romans. Elle vivait dans un petit appartement sous les combles, pas bien grand certes, mais cosy et chaleureux. Elle avait pris pour habitude de grimper sur le toit d’ardoise et de lire, à l’abri du vent, profitant des quelques rayons de soleil qui arrivaient à percer. Quand le vent se faisait trop froid, elle se réfugiait sur son lit, sous son velux, et se réchauffait avec un bon bol de lait chaud au miel. C’est pour cela qu’elle était partie en quête d’un épais roman, afin de l’occuper pour la semaine. Pourquoi ne pas doubler cela d’un livre de recettes, afin de tenter de concocter une délicieuse tarte au chocolat ? Elle aurait tout le temps ensuite pour aller faire quelques achats, se mettre aux fourneaux et qui sait, peut-être même aller lire sur le toit.

Pimprenelle déchanta vite lorsqu’elle mit le nez dehors : il avait encore neigé, et le ciel était gris et maussade. « Nom d’une sardine pas fraiche, le printemps n’allait-il donc jamais revenir ? » avait-elle grommelé dans sa moustache. C’est en râlant et en pestant qu’elle avait fini par trouver une table dans un coin calme de la bibliothèque, au dernier étage. Le lieu n’était pas très fréquenté, la plupart des gens venaient ici pour étudier ou pour lire le journal. Après tout, on était samedi, et la plupart des étudiants étaient dehors ou bien au chaud. Elle aurait d’ailleurs dû suivre leur exemple…

La brunette recopiait avec application en tirant presque la langue sous le coup de l’effort une antique recette de tarte dans un livre qui devait dater au moins de son arrière-arrière-arrière…arrière-grand-mère. Elle n’était pas spécialement douée pour cuisiner, et ne voulait pas rater sa recette en oubliant une étape ou un ingrédient. Elle fut tirée de son travail studieux par un jeune homme blond qui arrivait en trainant des pieds tel un éléphant obèse. Pimp’ l’observa du coin de l’œil, planquée derrière sa pile de livres. Il ne pouvait pas faire un peu moins de bruit non ? Elle reporta son attention sur sa recette, pressée d’en finir pour aller se dégourdir les pattes. Elle n’aimait pas spécialement rester immobile sans rien faire comme ça. Elle fut à nouveau interrompue par un raclement de chaise, suivi d’un bruit sourd. L’inconnu venait de s’assoir à la table qui jouxtait la sienne, et affichait désormais un air ennuyé. La jeune femme lui lança un air désapprobateur, et décida de l’ignorer totalement, ce qui s’avéra plus compliqué que prévu. Elle le sentait bouger, soupirer sur sa table. Agacée, elle décida d’écourter son séjour et de filer faire ses courses. Après tout, elle pouvait toujours emprunter les livres qu’elle étudiait chez elle, au chaud avec de succulents gâteaux.

Tandis qu’elle se dirigeait en portant sa haute pile de livres, elle se sentit soudainement retenue, et avant qu’elle n’ait pu esquisser le moindre geste, elle se retrouva étalée par terre, bouche bée, les ouvrages éparpillés autour d’elle. Furieuse, elle se redressa en grimaçant de douleur, et aperçu la source de sa chute. Elle s’était pris les pieds dans les lanières du sac de l’inconnu soupireur.

« Je… Non mais ça va pas ? T’es malade ou quoi ? » s’exclama-t-elle, mi surprise, mi en colère. N’avait-on pas idée de laisser trainer ainsi un dangereux sac dans le passage ?

© night sky.

Revenir en haut Aller en bas
 
Bibliothèque = Ennui ... mais dans quel sens du terme ? } feat Pimprenelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Il n’y a que les poissons morts qui nagent dans le sens du courant. » ▬ prio danse folle.
» Il n'est rien dans l'esprit qui n'ait été préalablement dans les sens, dixit Rousseau
» Tourne la Grande Ourse, tourne la Petite Ourse (PV Justin)
» Nelly s'installe, nelly se pose ♪♫ (PV M.)
» Tu m'énerves !!! Mais, je ne te hais pas pour autant...[Renji]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Et si on faisait une petite pause? :: Achives RP-
Sauter vers: