Partagez | 
 

 La flatterie, une arme délicieuse...|Vixy is back!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar
Invité
MessageSujet: La flatterie, une arme délicieuse...|Vixy is back!   Jeu 21 Avr - 23:14


VIXY LUCIANNA FOX

Le Corbeau et le Renard

♔ T'étais qui, dans ton conte? Maître Renard
♔ Sinon, tu as combien d'années au compteur? 26 ans, encore fraîche et bonne!
♔ Tu viens d'où ? D'un village paumé, dans la Forêt Enchantée
♔ Et tu faisais quoi là bas ? Voleuse professionnelle, arnaqueuse...
♔ Et ici, tu fais quoi maintenant ? Vendeuse de fringue
♔ Et quoi...Tu as rencontré le grand amour ou pas? Suis mes aventures et tu le sauras!
♔ Première ou deuxième vague? Première vague
♔ Tu fais parti de quel groupe?Malicieux
♔ Sinon, tu sais que tu as de beau yeux? Ils ressemblent à ceux de... d'une certaine Emma Roberts...


Votre Mental


♔ On sait que tu es beau déjà, mais tes autres qualités, c'est quoi ?

Mademoiselle Fox, un sacré phénomène. On ne sait jamais comment réagir face à elle. Elle surprend par sa façon d'être, sa façon de parler. Oh oui, mademoiselle Fox est tout sauf banale. Intrigante et imprévisible, on se sent vite perdue face à elle. Charmante, elle en use, elle abuse. Aucune règle. Forte de son physique avantageux , elle se sait femme fatale. Oh oui, Vixy ne laisse pas indifférente. Elle en joue, sans aucun remords. Pas de remords, pas de regrets, jamais. Elle assume ce qu'elle est. Douée aux jeux d'échecs, c'est une calculatrice née. Ah la la, mademoiselle Fox. Toujours souriante, toujours flatteuse. Elle tourne autour du pot, elle joue. Comme un chat avec une souris, elle prend son temps pour faire ce qu'elle désire. Elle a le temps après tout. Mademoiselle Fox est spéciale, originale.
♔ Dis donc toi! Tu n'es pas parfait non plus! Dis nous tes défauts:

Une manipulatrice féroce et discrète.. Elle se mélange à tous, ne se prend pas forcément au sérieux. Jolie blonde envoûtante, elle étonne. Elle n'est pas d'une catégorie ou d'une autre. Elle est contradictoire selon les heures et ses humeurs. Gentille et peste. Déjantée, mais pourtant cultivée. Exubérante, mais parfaitement éduquée. Vulgaire à sa manière, Vixy vous regardera avec dédain avant de vous dire poliment d'aller voir ailleurs sans détour avec un langage soutenu, parfaitement noble, comme dans un langage parfaitement roturier, sans façon. Sa droiture, sa posture vous fera passer pour un pauvre clochard sans éducation, sans tenue. Son phraser surprendra autant qu'il vous hypnotisera, le beau parler, l'arme numéros une pour une flatteuse.  Elle se moquera de vous à vos dépend sans même que vous ne vous en rendiez compte, une belle voleuse, arnaqueuse. Aussi ouverte qu'elle soit, elle en reste une femme visant la haute société, ce qui implique qu'elle est particulièrement superficielle. Égoïste, il lui arrive de l'être, mais si vous tombez dans un de ses bons jours, elle peut se révéler le contraire.  
♔ Quels sont les choses qui te donnent de la force ?

Sa détermination est l'un de ses principaux atouts, elle tire sa force de son passé, de ses rêves. Elle fait tout pour avoir ce qu'elle veut et n'a jamais très difficile à l'obtenir.
Son autre force principale, repose sur ce qui fait aussi sa faiblesse: ses proches.Rare sont ceux qui peuvent approcher la jeune femme a titre personnel et affectif...
♔ Mais t'as des faiblesses, comme tout le monde ?

Sa plus grande faiblesse est sans aucun doute ses proches. Quand la jeune renarde s'attache à quelqu'un, il lui ai impossible de laisser cette personne tomber. Trop loyale, elle se battra pour elle jusque la fin. C'est aussi pour cette raison que la jeune femme évite d'être gentille ou de se laisser approcher trop facilement. Elle jouera la carte de l'humour poussé pour vous offusquer ou sera littéralement désagréable avec vous.
Son deuxième point faible est sans doute l'argent. Ayant vécue dans la pauvreté, Vix s'est jurée de ne plus jamais ressentir la faim ou le mépris des gens riche. Il est donc très facile de l'avoir avec une bonne sommes d'or ou d'argent...


Il était une fois... Vous!



La flatterie... Une alliée de choix, une arme pacifiste. Elle peut mener loin si on sait comment manier celle-ci. Elle doit-être composée de mots doux et valorisant et avoir l'impact aussi fort qu'un coup dans le cœur. Elle doit faire tourner des têtes, faire oublier les doutes. Un art difficile et amusant à pratiquer. Personnellement, j'ai toujours affectionnée cet art si délicat à manier. D'ailleurs, beaucoup d'entre vous me connaissez grâce à ça. Et aussi grâce à mes multiples ruses. Mes petits tours, mes petites entourloupes. Un grand arnaqueur de notre belle Forêt Enchantée. Mon nom ? Luciana. Oui je sais, comme ça, ça ne vous dit rien, vous me connaissez sous mon autre nom : Maître Renard. C'est bon ? Vous me remettez ? Et oui les gars, Maître Renard, le plus beau des flatteurs est une femme. Surpris ? Pourtant, c'est bel et bien le cas. . Laissez-moi vous racontez le pourquoi du comment...

Je suis née dans un petit village à la frontière de la Forêt, un village minuscule. Pas vraiment un lieu très fréquenté. Bien au contraire, il était fort rare de croiser des étrangers par là. Autant vous dire, c'était ennuyeux à mourir. Quand j'étais gamine, je ne faisais rien d'autre que de jouer dans les bois ou tourner en rond pendant des heures et des heures. C'était l'enfer pour des enfants, croyez-moi. Mes parents étaient fermiers, ils élevaient du bétail. Pour seule fortune, ils n'avaient qu'une broche sertie de diamants. Un bijoux de famille qui représentait un renard, ne me demandait pas comment on l'a eu dans le temps, je ne saurais vous le dire. Enfin soit, je les aidais quand je pouvais à la ferme, sinon, comme je le disais, je jouais dans les bois, seule. La plupart du temps, j'étais déguisée en homme, questions de facilité. Je sais ce que vous allez me dire « Hey, Luciana, c'est bien beau tout ça, mais on s'ennuie là, si tu nous racontais ce qu'on veut savoir ? ». J'y arrive les enfants, j'y arrive.

C'est pendant l'une de ces sorties que mon histoire commença réellement, j'avais dix-sept ans la première fois que je l'ai vu. Celui que l'on appelait Maître Corbeau... Il était beau, majestueux. C'était un très bel homme. Il avait un magnifique manteau long, noir. Entièrement fait, ou presque, en plume de corbeau. Cependant, malgré ses airs charmants, l'homme était en réalité un être exécrable et vaniteux, il était étonnant qu'il puisse encore enfiler ses bottes sans soucis vu à quel point ses chevilles devaient être enflées. Débordant de richesse, cet homme était néanmoins intéressant juste pour ça. Vénale ? Non, je ne comptais pas l'épouser...
Si au début je ne pensais pas à mal et que j'ai fini par rentrer, le fait de le voir venir s'installer dans mon village changea la donne. Il exhibait ses fortunes en se  pavanant comme un paon devant nous les villageois. Nous n'étions tous que des paysans, des infortunés. Si mes parents s'en contentaient, moi pas. Jamais je n'avais accepté ces conditions et je ne pensais jamais les accepter. Ce que je voulais c'était voyager. Au fil des jours, j'observais  l'homme, que j'avais d'ailleurs surnommée Maître Corbeau. Ça lui allait bien, surtout  avec ce manteau aussi sombre que devait l'être son cœur. Et puis un jour, je l'ai fait.
Vêtue comme un homme à nouveau, j'avais pris soin de prendre la broche sertie de pierre précieuse, en forme de renard. Je l'avais accroché de manière voyante sur mon habit. Mes cheveux attaché et caché sous un chapeau, j'avais pris soin de ne paraître en rien féminin. Il devait-être midi, ou quelques choses comme ça quand je l'ai enfin approché. Il était là, dans les bois avec ses richesses dans une sorte de charrette, tiré par un bel étalon. Oh il n'y avait pas tout, juste une partie, mais ce n'était pas rien. C'était même beaucoup, bref, vous me suivez, non? Je m'approchais de lui en douceur avant de m'interpeller. Priant intérieurement pour que mon plan fonction. « Bien le bonjour, messire du Corbeau. Quel fier allure vous avez là. Sans mentir, si votre ramage se rapporte à votre plumage, vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois. » A ces mots, le jeune homme bomba son torse avant de s'avancer. Il avait baissé sa garde et sans le moindre scrupule, je profitais de l'effet de surprise pour le pousser a terre avec force et m'emparer de ses biens, sans le moindre remords... Je montais dans le fameux charrette, adressant un sourire satisfait envers le pauvre homme a terre, on manteau tout poussiéreux pour la peine... « Mon bon Monsieur, apprenez que tout flatteur vit aux dépens de celui qui l'écoute. Vous retiendrez cette leçon, sans doute.» Et sans un mot de plus, j'ordonnais au cheval de se mettre rapidement en route. Je ne ralentis que bien plus loin. Je l'avais enfin fait. J'étais partis de mon village pour de bon. Et c'était bien plus facile que je ne l'aurais cru.
C'était si simple et si facile, que je décidais de recommencer. Pour de l'or, pour manger ou je ne sais quoi encore. Plus qu'amusant, je m'éclatais littéralement. Pendant mon voyage j'en ai fait des rencontres...J'en ai arnaqué des gens même. Des ennemis ? J'en ai sans doute un paquet avec tout ça, mais je me suis aussi fait des amis, des complices qui m'ont aidé lors de mes quêtes, de mes plans. Jamais on n'a réussi a m'attraper, mais quelqu'un a faillis, une fois. Son nom ? On le connaissait sous le pseudonyme de Barbe Bleue surtout... Pour faire cours, très cours même, j'ai tout fait pour devenir sa nouvelle épouse. Pourquoi ? Pour les bruits que l'on racontait sur lui et sa fortune excessive... On le disait aussi déjà marié onze fois et que personne ne savait ce qu'était devenue ses femmes. Elles n'étaient plus là, point. Je m'en moquais cependant, l'appel de ce trésor était bien plus grand que la raison.

Après quelques semaines à préparer le terrain, j'ai finalement réussi mon coup. Je l'ai épousé et lorsqu'il parti en voyage, me confiant son trousseau de clé, j'étais aux anges. Il m'avait cependant mise en garde avec une pièce et la clé d'or, mais pour tout vous avouer, je n'y ai pas prêté attention plus que ça.... Une fois parti, je me suis mise à tout visiter et à commencer à voler petit a petit, j'avais une charrette plus grande, alors je n'ai pas hésité à charger avant de tout recouvrir de foin. Quoi ? Il fallait bien cacher tout ça pour qu'on ne me plume à mon tour ! Avant de fuir, j'avais déposé les clés sur la grande table de la salle à manger avant de remarquer la clé en or... Elle était petite, assez bien taillée... J'ai hésité, un instant, avant de finalement la prendre et de la mettre autour de mon coup, comme un pendentif. Ensuite, je suis partie. Loin... Trois jours après, il m'avait retrouvé...Heureusement pour moi, la malédiction de Regina s'abattait sur nous...


Vixy Fox, voici ma nouvelle identité, ici, à Storybrooke. Une super vendeuse, qui, soyons honnête, s'emmerde là plupart du temps. Tous les matins, où presque, c'est la même histoire. Je me lève assez tôt, je fais ma petite routine habituelle avant d'aller ouvrir ma boutique de vêtement. Rien de très excitant vous voyez? Je passe la journée à mentir à mes clients, sur les prix, histoire d'avoir un peu plus dans ma poche. Ou je mens en leur vendant des trucs ridicule qui ne leurs vont pas du tout, pour la même raison: l'argent. Je rêve tous les jours de m'évader loin d'ici, mais tout le monde le sait: il est impossible de sortir d'ici. Aller savoir pourquoi...


La mémoire est revenue. Les souvenirs de mes actions passées, mes trahisons. Aucun remords, aucun regret, non. Mais je sais que les deux seuls hommes à vouloir ma peau sont en ville. Pendant vingt-sept ans nous étions figé dans le temps. Je les ai croisé plus d'une fois, ils savent donc que moi aussi, je suis en ville. De la peur? Un peu. Je vous rappelle tout de même que je me suis marié à un psychopathe qui tuait ses femmes désobéissante et moi? J'ai volé sa fortune.
Aucun regret cependant. Ici en ville, je sais qu'ils ne tenteront rien, trop de pseudo héros sont ici.Une aubaine pour la voleuse que je suis.

Depuis quelques jours, des nouveaux arrivants montrent le bout de leur nez. Apportés par cette vague lugubre qui s'est abattu sur la ville. Au fond de moi, je sens que cela n'augure rien de bon, mais je m'en fiche après tout, tant que je peux continuer a jouer mes petits tours, il peut bien y avoir l'apocalypse...


Derrière ce Personnage il y a...

♔ Ton pseudo ou ton prénom? Neikal  lama
♔Ton age:ca te regarde pas  :string:
♔ Double-compte, si oui lequel Eris olala
♔Comment es-tu arrivé(e) là Bah... je dois vraiment l'expliquer?
♔ Tu penses être là souventJe promet rien sifflote
♔ Tu le trouves comment notre forum?On dirait la maternité de Hulk tellement c'est vert!  nei

Codage par Rozenbrez sur Never Utopia.



Dernière édition par Vixy L. Fox le Ven 22 Avr - 0:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: La flatterie, une arme délicieuse...|Vixy is back!   Jeu 21 Avr - 23:22

Viiiiix <3. Tu la joues ici finalement *^* ? Bienvenue à toi *^*
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: La flatterie, une arme délicieuse...|Vixy is back!   Jeu 21 Avr - 23:27

Et oui! love Je transfère Vixy ici et je vais la supprimer de l'autre coté olala

Mais merci calin
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: La flatterie, une arme délicieuse...|Vixy is back!   Jeu 21 Avr - 23:41

Eh ben :alyss:
Je vais demander à faire un DC très prochainement et j'ai déjà ma petite -voire grosse- idée *^* . calin
Ce sera un truc de malade C:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: La flatterie, une arme délicieuse...|Vixy is back!   Ven 22 Avr - 9:07






Félicitation petit crevette, tu es validé ! Ta fiche est digne de la renarde que tu es !
Nous nous chargeons de mettre le listing à jour pour toi, tu n'as rien à faire à ce niveau là ! Elle est pas belle, la vie ?
Tu veux donc directement aller poster ta fiche de lien ici ainsi que ton journal de RP ici.
Tu peux bien sur dès à présent commencer à rp ! Si tu n'as pas de partenaire, tu peux aller en demander un ici. Tu pourras également y faire la demande d'un lieux au besoin !
Voilà ! Et n'oublie pas le plus important : amuse toi bien !


code UmiBwack • icons shannon
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: La flatterie, une arme délicieuse...|Vixy is back!   Ven 22 Avr - 18:10

king *crachotte dessus*


Vas-y elle débarque là elle uh ! Bon allez, j'vais t'ajouter dans les listings !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La flatterie, une arme délicieuse...|Vixy is back!   

Revenir en haut Aller en bas
 
La flatterie, une arme délicieuse...|Vixy is back!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chez Eäràr, maître d'arme.
» ENTRE L'IRONIE ET LA FLATTERIE
» L'arme de la dialectique n'aurait pas donné des résultats +
» Dreadnought et Arme détruite
» Armure 105 à 135 et arme 109 à 145

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Et si on faisait une petite pause? :: Archives Fiches-
Sauter vers: