Partagez | 
 

 Can you save my day ? || Emma S.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Can you save my day ? || Emma S.    Lun 25 Avr - 1:19

ft. the Savior & Fée Clochette
Tinkerbell est projetée en plein Storybrook, sous le coup d'une deuxième malédiction. La fée expérimentent le corps humains, ses contraintes et ses émotions, et rencontre le Sheriff Swann.  

Can you save my Day ?

Elle ouvrit brusquement les yeux, sursautant au même instant, et elle pas le temps de comprendre la moindre chose. Quelque chose se précipitait vers elle à une allure affolante, au point qu'elle ne distinguait pas vraiment ce dont il s'agissait, seulement les couleurs et le mouvement, flou au possible. Un bruit aussi, assourdissant, quelque chose de lourd et continu, un plus court et aigue dans ses oreilles. Elle se recula juste à temps, et sur son passage un appel d'air se fit, laissant voler ses cheveux. Ses cheveux ? Elle porta une main hésitante à sa chevelure relâchée sur ses épaules, alors qu'elle était habituellement coiffée en chignon lâche. Et puis elle regarda autour d'elle. L'instant d'avant, elle était à Neverland, dans le camps abandonné de Peter. Perchée sur une feuille d'arbre, à scruter les environs. Une brume violette avait surgit, l'engloutissant. Ou était-elle à présent ? Autour d'elle, tout était à sa taille. Cela faisait longtemps que ce n'était pa arrivé en dehors de sa maison. Pas de puis Pixie Hollow.  Un lourd sentiment de nostalgie la prit à la gorge, et aussi du regret, de la peine, et tellement de chose en un tourbillon se sensation qui lui vrillait le cerveau. Elle n'avait jamais ressentit ça avant. Qu'est-ce que c'était, toutes ces émotions embrouillées et dissipées ? Elle avait l'impression de baigner dans une brume multicolore, et elle ne s'en sortait pas.

Elle essaya de revenir sur son environnement, pensant qu'en se concentrant dessus, cela irait mieux dans sa tête. Tout était... indescriptible. Elle ne voyait aucun arbre, seulement des étendues de béton. Les lieux ressemblaient un peu à Londres, dans le style goudronné partout, mais tout était pourtant radicalement diffèrent. Elle ne parvenait même pas à se décrire la ville où elle se trouvait. Un autre véhicule – un grand habitacle en métal – passa tout près d'elle, émettant à nouveau ce bruit strident qui lui chatouillait les tympans. Elle appuya ses paumes sur ses oreilles, et le mouvement déclencha des douleurs dans son dos. Mais elle était plus occupée à palper ses oreilles. Ses oreilles définitivement... rondes. Et non pointues. Tout ceci était bien étrange, et elle ne comprenait pas grand chose en fait. Si ce n'est rien du tout. Qu'avait donc pu faire cette brume violette ? Ou était-elle ? Elle n'avait pas le temps pour ces enfantillages, elle devait retrouver Peter !

Peter, Peter disparu. Une vague d'amour a traversa, et de l'agacement aussi, et ce mélange qu'elle n'avait jamais expérimenté la surpris, elle qui ne ressentait habituellement qu'amour. Les sentiments mitigés qu'elle ne connaissait pas la laissait haletante. Elle regarda à nouveau autour d'elle. Le ciel était majoritairement gris, percé de quelques rayons de soleil, tout le contraire de Neverland. Derrière elle se trouva un immense bâtiment surmonté d'une horloge. Elle se trouvait en fait à l'angle de ce qui semblait être une route, et quelqu'un sur le trottoir d'en face la dévisagea en passant, avant de partir, désintéressé. Tinkerbell, elle, fut complètement absorbé par cet homme. Parce qu'il n'avait pas d'ailes. Comment pouvait-il être aussi petit et ne pas avoir d'ailes ? Rise d'une pulsion étrange et effrayante, mais qu'elle brulait d'accomplir, elle pivota sa tête regardant son dos, dégageant ses cheveux d'une main. Aucune trace de ses ailes. Rien, pas le moindre petit bout de dentelles transparentes et fragiles, rien du tout. L'air eu soudainement du mal à passer dans ses poumons, et sa respiration se bloc même à un moment. Ok, il se passait quelque chose de mauvais. Et la panique menaçait de la submerger, là, tout de suite. Pourquoi pas maintenant d'ailleurs ? Elle avait de bonne raison de hurler et de crier et de pleurer en fait. Les larmes montaient d'ailleurs à ses yeux, la respiration hachée.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Can you save my day ? || Emma S.    Lun 25 Avr - 20:46



Can you save my day ?


Depuis quelques heures, l’atmosphère était lourde, électrique. Quelque chose n’allait pas et tout le monde était capable de le sentir. Il se passait quelque chose, ou bien il allait se passer quelque chose. Et, au vu des derniers évènements, Emma n’était pas sûre de vouloir savoir quelles répercussions tout cela aurait. Elle avait un de ces mauvais pressentiments qui lui disait qu’il valait mieux qu’elle reste sur ses gardes. Comme si rien que le fait de vivre à Storybrooke, avec Regina et Rumplestilskin dans les parages, ce n’était pas assez. Une chose était sûre, depuis qu’elle vivait ici, elle n’avait plus le temps de se sentir seule.

Elle avait pris son arme de service –pourtant bien consciente qu’elle n’était pas utile pour la plupart des menaces qui planaient dans cette ville depuis le retour de la magie- et était sortie patrouiller en ville, juste pour s’assurer que tout irait bien. Elle n’y croisa pas âme qui vive. Beaucoup se trouvaient à leur fenêtre, bien à l’abri, et le peu qu’elle croisait dans la rue s’empressaient de s’enfermer à leur tour. En portant son regard, au loin, elle le vit. Et son cœur se serra un instant. Un nuage noir, comme celui de la malédiction. Elle était bien consciente que rien ne servait de se cacher face à un tel ennemi. Inéluctablement, il s’abatis sur la ville, sur Emma, encore en extérieur. Et…Rien.

Elle regarda tout autour d’elle, mais ne vit aucun changement. Elle était toujours à Storybrooke. Sa mémoire était intacte. Les gens étaient toujours là, à leurs fenêtres…Et pourtant elle n’arrivait pas à se faire à l’idée que ce n’était rien. Elle était persuadée qu’il s’était bel et bien passé quelque chose. Alors, elle continua à patrouiller dans la ville, jusqu’à ce que son regard se pose sur elle. Une jeune femme blonde, l’air paniquée et au bord des larmes. Il s’était passé quelque chose. Elle en était persuadée. Inquiète, elle s’approcha d’elle, doucement. Elle ne savait pas encore ce qui se passait, mais il se passait un truc.

« Tu vas bien ? Tu as besoin d’aide ? »

Elle tend une main vers l’avant pour lui montrer qu’elle est là. Qu’elle n’est pas agressive, qu’elle veut l’aider.

fiche codée par rawr
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Can you save my day ? || Emma S.    Mar 26 Avr - 0:13

ft. the Savior & Fée Clochette
Tinkerbell est projetée en plein Storybrook, sous le coup d'une deuxième malédiction. La fée expérimentent le corps humains, ses contraintes et ses émotions, et rencontre le Sheriff Swann.  

Can you save my Day ?

Tu vas bien ? Tu as besoin d'aide ?

Les mots la firent sursauter, parce qu'elle tournait do à la femme qui l'avait approché, et elle se retourna brusquement, ses yeux se concentrant sur elle. C'était une femme aussi blonde qu'elle, habillé de hum... D'étrange vêtement, qu'elle n'avait jamais vu. Un pantalon dans une matière qui semblait assez rigide, une veste fait d'un cuir étrange, uniformément rouge. Elle semblait plus âgée qu'elle, peut-être la trentaine, mais bon, avec a magie on ne pouvait pas vraiment savoir l'age des gens, elle-même avait bien l'apparence d'une adolescente et avait pourtant un nombre incalculable d'année derrière elle. Sans compte le temps biscornu de Neverland. Enfin, la femme devant elle semblait avoir la trentaine, peut-être un peu moins. Et Tinkerbell ne comprenait pas pourquoi elle s’arrêtait sur ce genre de détails alors que le plus importait sautait aux yeux par son absence. Elle n'avait pas d'aile. Tout comme elle d'ailleurs, et un nouveau vent de panique souffla en elle, mêlé à cet étrange sensation de peur et d'envie de savoir. Une main se tendit vers elle, et la fée sursauta, fixant cette main, puis regardant autour d'elle. Elle ne voyait aucun arbre à l'horizon surplomber a ville, elles devaient donc se trouver dans une plaine. Mais elle ne voyait pas non plus d'herbe haute. C'était à ce casser la tête à vrai dire, et elle revint sur la femme, ne sachant que lui dire. Et a question lui vint pourtant naturellement.

- Où sont passés nos ailes ? Demanda-t-elle en regardant vers le do de la femme. Enfin légèrement derrière elle.

Elle se souvenue alors qu'on lui avait posé un question, ou deux. Est-ce qu'elle allait bien ? Non, et même carrément non. Peter avait disparu depuis des semaines, et Tinkerbell avait été incapable de le retrouver, seulement des villes et des châteaux entiers vidés de leurs habitants. Aucun trace de lui, vraiment aucune, pas la moindre piste de lui ou de son ombre, et cette disparition la mettait dans tout ses états. Surtout maintenant, à y repenser, parce qu'une foule d'émotion traversait sa tête. De l'inquiétude, et de la rage, de la colère et de la peine, qui la faisait suffoquer. Plutôt que d'analyser cet étrange phénomène, elle revint sur la femme. Est-ce qu'elle avait besoin d'aide ? Certainement, pour comprendre où est-ce qu'elle avait atterrit, et pourquoi elle n'avait pas d'ailes battant dans le dos ! Pourquoi est-ce que toutes ces émotions lui traversait la tête, et cela lui donnait un mâle de crâne affreux, et la colère certaine qui montait en elle, avec l'envie de taper tout ce qui passait sous sa main ! Son poing se resserrait, sûrement pour lutter contre cette pulsion étrange qu'elle n'avait jamais eu auparavant, ses ongles s'enfonçant dans sa peau, et elle fit un mouvement de l'épaule qui déclencha une douleur subite dans son dos, provoquant une grimace de douleur sur son visage. La douleur sembla la calmer, pour l'instant, parce que la peur et l'incompréhension revenait au grand galop dans sa tête, et elle se souvint de quelque chose qu'elle ne comprenait pas, et qui sur le coup lui avait vraiment fais peur. Peut-être cette femme en savait plus là-dessus ?

-Il y avait … Le son de sa voix sonnait étrangement. Différent en fait, et c'était vraiment bizarre sur le coup. Elle n'arrivait pas à savoir ce qui changeait, mais quelque chose assurément n'était pas normal. Haussant des épaules – grimace fugitive de douleur – elle se refixa sur la femme. Il y avait cette brume violette qui... a déferlé sur moi... Et je me suis retrouvée ici. Est-ce que... vous aussi ? Vous étiez à Pixie Hollow ?

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Can you save my day ? || Emma S.    Mer 27 Avr - 15:10

Can you save my day ?


La jeune femme face au shérif semble perdue, désorientée. Emme semble voir un mouvement de sursaut lorsqu’elle s’adresse à elle, pourtant pleine de bonnes intentions et avenante. La question qu’elle pose lui semble toute naturelle, cela semble être véritablement le premier de ses soucis. Avait-elle perdu la mémoire ? Etait-elle ici depuis longtemps ou…Plus inquiétant encore, venait-elle d’arriver, avec potentiellement une nouvelle menace, de nouveaux dangers ? Elle aurait pu la questionner, le lui demander. Mais elle semblait déjà bien assez perdue comme ça, lui poser d’autres questions, des questions à la chaine, cela ne ferait que la braquer, lui faire prendre peur. Encore plus qu’elle ne devait être effrayée actuellement.

Elle reprend la parole, la et crainte de la sauveuse s’intensifie. Une brume violette…Exactement comme lors de la première malédiction, exactement comme celle qui avait déferlé ici. Quelqu’un d’autre avait lancé une malédiction. Et Emma craignait que ce quelqu’un soit au moins aussi cruel et maléfique que ne pouvait l’être Regina. C’était mauvais. C’était même très mauvais. Mais la jeune fille est perdue, elle s’interroge. Elle ne pouvait simplement pas la laisser là pour aller en parler avec David ou Mary-Margaret. Non, tout d’abord elle devait s’occuper d’elle, la rassurer. Pour le reste, elle aviserait.

« Je n’ai pas d’ailes. » commence-t-elle avec douceur. « Je n’étais pas à…Pixie Hollow. Je vis ici, beaucoup de gens vivent ici. Je pense que quelqu’un t’a fait venir, mais je ne sais pas qui, ni pourquoi. »

Elle s’approche, elle fait quelques pas, prudente, lente, pour ne pas l’effrayer. Elle préfère éviter les gestes brusque, qui sait si celle fille n’est pas capable de lui jeter un sort à la figure pour se défendre ? Avec des nouveaux arrivants venus de mondes magiques, elle pouvait –malheureusement- s’attendre à tout.

« Je vais essayer de t’aider d’accord ? Tu peux me donner ton nom ? »

Son nom, c’était la base. Pour savoir qui elle était, pour savoir si elle se souvenait bien de son ancienne vie, à Pixie Hollow. Ce serait une base. Une bonne base pour démarrer son enquête sur ce qui venait de se passer. Après seulement, quand elle sera plus en confiance, elle pourra commencer à lui demander si elle connait quelqu’un capable de jeter un tel sort. Mais pour l’heure, elle est perdue, semble si fragile…Il faut qu’elle lui fasse comprendre qu’elle n’a rien à craindre.


fiche codée par rawr
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Can you save my day ? || Emma S.    Jeu 28 Avr - 23:07

ft. the Savior & Fée Clochette
Tinkerbell est projetée en plein Storybrook, sous le coup d'une deuxième malédiction. La fée expérimentent le corps humains, ses contraintes et ses émotions, et rencontre le Sheriff Swann.  

Can you save my Day ?

Elle la fixait sans comprendre, sans cesser de fixer son dos, ce qu'il n'y avait pas, ce qu'il n'y avait ... jamais eu ? Pas d'ailes ? Quel était encore ce mystère ? Elle était étonnamment calme, enfin du moins en apparence. Dans son esprit, tout tournoyait et se mélangeait. Elle s'inquiétait bien sûr, elle s'inquiétait comme il n'était pas permit. Et aussi, elle était quelques peu excitée par ce nouveau mystère, t le mélange des deux émotions étaient étourdissant. Depuis quand ressentait-elle autant les choses ? Elle continuait à regarder autour d'elle, curieuse malgré tout. Elle n'avait jamais vu de telles constructions, des choses aussi étranges. Le tout ressemblait de loin à Londres, mais tout en étant très éloigné de cette ville de l'Autre Monde. L'Autre Monde ? Elle y était surement. Mais elle n'avait jamais eu connaissance de village de fées ici. Enfin, des fées. Elles n'avaient pas d'ailes. Donc ce n'était pas des fées. Des lutins peut-être ? Tinkerbell n'en avait jamais vu, mais tout existait bien quelque part. Elle regarda attentivement la femme, son petit nez se fronçant de concentration. La femme s'avançait doucement, et elle-même était tout à coup sereine, la laissant totalement s'approcher d'elle. Pourquoi était-elle si précautionneuse ? Elle n'était pas un animal dangereux, n'est-ce pas ? La fée s'approcha un peu plus de la femme, ses yeux fixée sur ses cheveux. Elle leva un bras, et doucement elle écarta les cheveux. Des oreilles rondes, tout ce qu'il y a de plus... normal. Aucune pointe dissimulée quelque part, rien. Elle relâcha brusquement la mèche lorsque la femme reparla.

- Je vais essayer de t’aider d’accord ? Tu peux me donner ton nom ?

Son nom. On dit parfois que les noms ont des pouvoirs, des secrets cachés et insoupçonnés, et qu'ils donnent des pouvoirs sur la personne pour qui le connaît. Mais elle n'avait aucune aprioris de ce genre, même si elle savait que dans d'autres pays certains ne donnaient jamais leur nom de naissance. Tink jeta un regard en arrière, observant son dos. Pas d'ailes. Elle ne comprenait pas, vraiment. Elle revint vers la femme.
-On m'appelle Tinkerbell parmi les miens, de Pixie Hollow. Et vous, qui êtes-vous ?
Elle voulu faire un mouvement d'épaule, et cela lui arracha une grimace de douleur dans le dos, et elle porta sans réfléchir sa main là où ça faisait mal – augmentant en fait la douleur. Ses doigts effleurèrent seulement le tissu de sa robe avant qu'elle ne les retirent, soupirant. Devant ses yeux, le bout de son indexe était poisseux de sang. Elle le montra à la femme, un sourire hésitant aux lèvres. Peu à peu, la panique remontait, aussi sûrement qu'elle était totale. Elle ne pouvait pas voir d'où venait ces plaies, mais elle était sûr qu'elles étaient au niveau de ses omoplates, au niveau de ses ailes, deux longs traits rouge... Ca y est, sa vision était floue, les larmes affluant, sa voix tremblant.

-Je crois que... Je crois que j'ai un problème. Un rire anxieux, peut-être un peu hystérique franchit ses lèvres. Ses ailes avaient disparu, vraiment. Comme si quelqu'un les avait arraché. Quelqu'un lui voulait du mal ? Peter avait de nombreux ennemis après tout. Tout à coup, le monde autour d'elle semblait menaçant, elle se recroquevillait sur elle-même, fixant tout ce qu'elle connaissait pas ici, soit pratiquement tout. Et puis, pouvait-elle vraiment faire confiance à cette femme ? ...



-[color=#006600]
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Can you save my day ? || Emma S.    Ven 29 Avr - 23:14

Can you save my day ?


Malgré l’inquiétude, malgré son air perdu elle semblait de plus en plus sereine. On ne pouvait pas dire qu’elle semblait à l’aise, après tout elle se trouvait visiblement dans un mon tout nouveau pour elle, et elle avait même visiblement perdu ses « ailes ». Mais elle semblait plus calme déjà que quelques minutes auparavant, et c’était déjà ça. Elle avait laissé Emma approché, et, pour une obscure raison, elle avait même attrapé une de ses mèches de cheveux pour l’écarter de son visage. La Sauveuse n’y fit pas cas, principalement parce qu’elle n’y vit aucune animosité. Et si ça pouvait la rassurer, pourquoi pas.

Elle lui donna son nom, et Emma n’y cru pas, pendant un instant. Quelque part, en elle, un petit morceau de son être pris peur que tout avait recommencé. Mais elle au moins se souvenait de qui elle était, et d’où elle venait. S’il s’agissait bien d’une nouvelle malédiction, elle ne semblait pas aussi puissante que la précédente. Et, peut-être, quelqu’un de récemment arrivé pourrait les aider à renvoyer chaque personnage de conte dans son monde…

« Je suis Emma, je vis ici. »

Elle aurait voulu poursuivre, mais elle s’interrompit en voyant la grimace de la jeune femme. Une grimace de douleur dont elle ne comprit l’origine que lorsque sa main se posa dans son dos pour réapparaitre tachée de sang. Oui, effectivement, elle avait un problème. Elle était blessée et même si Emma ne savait pas encore d’où –ni de quoi- pouvait provenir cette blessure, ce qu’elle savait c’était qu’il fallait la soigner. En évitant, si possible, l’hôpital, pour éviter d’attirer l’attention sur elle. Elle semblait déjà bien assez perdue comme ça, elle n’avait pas en plus besoin d’être l’attraction du moment.

« Je le crois aussi. Il faut te soigner, te mettre en sécurité. Je suis shérif ici. Mon bureau n’est pas très loin. J’ai une trousse de secours, et tu y seras en sécurité. Tu veux m’y accompagner ? Tu peux marcher toute seule ? »

Elle lui sourit bienveillante. Une fois qu’elle se sera occupée d’elle, il lui faudra trouver un endroit où elle pourra rester. Un endroit calme, où elle sera en sécurité, où personne ne sera là pour lui poser un millier de questions qu’elle ne voulait pas encore. Un endroit où elle pourra se remettre de ses émotions. Après seulement, Emma pourra songer à lui demander de l’aider à comprendre tout ça. Et, sincèrement, elle avait déjà une petite idée de l’endroit parfait pour elle.

fiche codée par rawr
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Can you save my day ? || Emma S.    Mer 4 Mai - 13:30

ft. the Savior & Fée Clochette
Tinkerbell est projetée en plein Storybrook, sous le coup d'une deuxième malédiction. La fée expérimentent le corps humains, ses contraintes et ses émotions, et rencontre le Sheriff Swann.  

Can you save my Day ?
Elle fixait l'autre – Emma – à travers la buée qui remplissait son regard, les larmes qui affluaient au bord de ses yeux. Elle n'arrivait pas à percer le mystère des évènements, et le tout la frustrait intensément, tout autant que cela l'effrayait, créant un mélange détonnant dans sa tète qui menaçait d'exploser. Qu'est-ce qui avait bien pu changer en seulement quelques minutes ? Une brume avait investit ses poumons, sa force faisant valser la petite fée de Neverland. Et maintenant elle était ici, dans cette ville, et elle était perdue. Pourtant, des villes étranges, elle en avait vu de nombreuses au cours de sa vie, à visiter des garçons perdus de par les mondes. Mais ici... Ce n'est pas que la ville lui semblait si différente. Cela venait d'elle. Elle avait l'impression de ressentir autrement son environnement, une plus grande toile qu'auparavant, passant de couleurs très nettes et distinct à un arc en ciel brouillé s'étalant de long en large.

-Je le crois aussi. Il faut te soigner, te mettre en sécurité. Je suis shérif ici. Mon bureau n’est pas très loin. J’ai une trousse de secours, et tu y seras en sécurité. Tu veux m’y accompagner ? Tu peux marcher toute seule ?

Elle resserra ses bras sur son corps, s'enlaçant elle-même comme si elle pouvait faire rempart avec le monde, essayant de s'apporter quelques réconforts dans cette pseudo-étreinte. Un shérif ? Qu'est-ce qu'un shérif pouvait bien être ? Le mot sonnait creux dans son esprit, et Tinkerbell fixa l'autre femme avec un regard torve, vide. Apparemment, cela aurait du lui parler, puisqu'Emma avait associée naturellement la notion de sécurité avec ce mot. Elle finit donc par hocher mollement de la tête, prête à suivre cette femme là où elle la conduirait. Oui, elle l'y accompagnerait. Oui, elle pouvait marcher. Elle aurait préféré voler bien sûr, mais la chose était soudainement et cruellement impossible. Un frisson traversa douloureusement son corps tandis qu'elle se rapprochait doucement, ne désirant que de se laisse guider sans un mot. La brulure des questions étaient pourtant – contrasta-t-elle avec étonnement – toujours là, enfouit en elle, en combat singulier pour la peine qu'elle avait et la volonté qu'elle avait. Elle aurait voulu se trainer par terre, au comble du désespoir, et aussi bondir dans tout les sens, assaillir de question Emma sur ce nouveau lieu. Aucune des deux émotions ne gagnait, créant un champs de bataille brumeux. Elle se rapprocha de la femme, recroquevillée sur elle-même, un regard rapide sur sa robe blanche - et depuis quand portait-elle une robe blanche ? Bah sans importance – et une question franchit la barrière de ses lèvres.

-Où sommes-nous Emma ? Tu...tu as parlé de quelqu'un qui m'aurait amené ici. Est-ce mauvais ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Can you save my day ? || Emma S.    Sam 7 Mai - 12:59



Can you save my day ?


Elle sentait en elle toute sa fragilité. Son monde venait probablement de s’écrouler, à se retrouver seule dans un monde qui n’était pas le sien. Elle voyait dans ses gestes qu’elle n’avait besoin que d’un peu de réconfort. Malheureusement, réconforter les gens n’était pas le fort d’Emma, qui était bien trop brusque, bien trop brute dans ses paroles. Fort heureusement, elle savait à qui elle pourrait la confier, une fois qu’elle serait soignée. Ensuite seulement elle pourrait penser à la suite. Elle avait l’impression que cette chronologie n’arrêtait pas de tourner dans sa tête. Quelque part, elle aussi, elle était un peu perdue face à cette situation.

La jolie blonde hocha la tête positivement et s’approcha de la shérif. Une question fusa, mais Emma n’était pas capable d’y répondre avec exactitude. Etait-ce mauvais ? Probablement. Mais comment en avoir la certitude ? Comment être certaine que ce sort n’avait pas été envoyé pour protéger les gens qui se trouvaient à Pixie Hollow d’un mal contre lequel il était impossible de lutter ? Elle ouvrit la marche, pour ne pas rester dehors trop longtemps, exposées. Elles pouvaient bien parler en marchant. Elle ne savait même pas comment expliquer tout ça. Elle avait encore du mal à croire à tout ce qui lui était arrivé depuis Storybrooke.

« Nous sommes à Storybrooke. Je ne peux rien affirmer parce que je ne connais encore rien de la situation, mais la dernière fois qu’un évènement pareil s’est produit, c’était mauvais, oui… »

Elle aurait voulu la rassurer, mais voilà, elle était elle. Brute, franche. La fée Clochette serait surement entre de meilleures mains lorsqu’elle l’aurait déposée chez Layton. Mais pour l’heure son inquiétude était tout ce qu’elle pourrait lui offrir.
Elle traversa les rues, pas trop rapidement pour que sa protégée du moment puisse la suivre, prenant garde à inspecter chaque recoin. Qui, ou quoi d’autre aurait pu attérir ici, en même temps que la fée ?

Lorsqu’elles arrivèrent finalement au commissariat, elle ouvrir la porte la fit rentrer, et pris bien soin de refermer derrière elle. Elle invita la jeune fille à s’installer sur une des chaises, qui n’étaient pas des plus confortables, mais ça ferait bien l’affaire pour l’instant. Ensuite, elle s’affaira à retrouver la trousse de premier secours, tout en prenant soin de lui expliquer ce qu’elle avait en tête.

« Je vais soigner la blessure que tu as dans le dos. Ensuite, si tu es d’accord, je demanderais à un ami de t’héberger, pour que tu sois en sécurité. Tu n’as pas à t’en faire, tu ne risqueras rien avec lui. Ensuite, quand tu iras mieux et que tu seras remise de tes émotions, on cherchera une solution pour t’aider à rentrer chez toi. »

Elle trouve enfin la trousse de premier secours et l’extrait de son placard.  Elle vient ensuite s’accroupir face à elle, pour la regarder droit dans les yeux.

« Tu es d’accord, on fait comme ça ? »

Et oui. Elle n’était pas la délicatesse incarnée, mais elle avait tout de même un minimum de savoir-vivre.

fiche codée par rawr
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Can you save my day ? || Emma S.    Dim 15 Mai - 18:05

ft. the Savior & Fée Clochette
Tinkerbell est projetée en plein Storybrook, sous le coup d'une deuxième malédiction. La fée expérimentent le corps humains, ses contraintes et ses émotions, et rencontre le Sheriff Swann.  

Can you save my Day ?
Au moins y avait-il des précédents, pensa-t-elle. Ce n'était guère encourageant, ni très rassurant, mais cela l'apaisait étrangement, d'une certaine manière. Elle semblait avoir été impliqué dans cette fois précédente, alors peut-être que cette fois-ci – quoique cela puisse être – tout se terminerait bien ou dions mieux que la dernière fois. Storybrook en tout cas résonnait étrangement à ses oreilles. Elle n'avait jamais entendu parler d'une telle ville ou d'un tel endroit, et les sonorités mêmes du mot ne ressemblait aucunement à la langue elfique, féerique ou tout les petits peuples qu'elle savait exister. Tandis que son esprit se concentrait sur Emma, la forme quelque peu rassurante mais abrupt qui lui servait désormais de point de repère, un petit coin de détachait pour s'inquiéter de ce qui semblait se présager et qu'elle refusait d'accepter. La simple pensée était écartée de son esprit, comme si le système de sécurité dans la tête de la jeune fille écartait tout danger menaçant de lui faire péter les plombs. Et le tout se mêlait à un autre coin de sa tête qui s'émerveillait de connaître un nouveau monde, et comment pouvait-elle même s'émerveiller de tout cela ! Elle devrait être tout à son inquiétude et non sentir la colère se mélanger dans ses veines à la curiosité et la peur. Progressivement, Tinkerbell se détacha légèrement d'Emma, marchant en retrait, les sourcils froncer. C'était un peu le bordel dans sa tête en ce moment, non ?

Elles arrivèrent alors à destination, très certainement le bureau de sa guide, et cette-dernière la fit asseoir sur une chaise. Intriguée, l'ancienne fée étudiait son environnement, à commencer par là où elle avait poser ses fesses. Elle n'avait jamais vu de telles choses à sa taille ! Les chaises et les bancs étaient habituellement des champignons et des petites branches que l'on plaçait stratégiquement, parfois des assemblages de tiges, de brindilles et de bois très fragile et raffiné ! En fait, si, il y avait bien quelque part où elle avait vu de si petits objets aussi bien travaillé, mais il ne ressemblait aucunement au bureau d'Emma ! C'était sa tanière, dans l'Arbre du Pendu, qui avait été aménagé avec des meubles Victoriens – c'est ce qu'on lui avait dit en tout cas – par Peter ! Elle adorait sa maison d'ailleurs ! Rien à voir avec tout ce métal sobre et solide. Elle observait d'un œil la femme aller et venir, cherchant diverses choses tandis qu'elle-même détaillait la pièce, et l'autre finit par revenir à elle, la regardant dans les yeux. Emma avait de jolis yeux bleus, remarqua-t-elle.

-Je vais soigner la blessure que tu as dans le dos. Ensuite, si tu es d’accord, je demanderais à un ami de t’héberger, pour que tu sois en sécurité. Tu n’as pas à t’en faire, tu ne risqueras rien avec lui. Ensuite, quand tu iras mieux et que tu seras remise de tes émotions, on cherchera une solution pour t’aider à rentrer chez toi.  Tu es d’accord, on fait comme ça ?

-Vous êtes gentille Emma.

La phrase était sortit toute seule, comme cela arrivait parfois, de sa bouche. Bien que le plus souvent, personne ne comprenait un traitre mot de ce qu'elle disait, alors ses mots perdus n'avaient pas beaucoup d'importance. Emma était en effet très gentille avec elle, il fallait le reconnaître. Elles ne se connaissaient pas du tout, et elle était venu spontanément à son secours. On ne pouvait pourtant pas dire que l'ancienne fée était l'âme la plus secourable, et innocente ou gentille. Elle se laissait toujours guider par ses émotions uniques, et si ce n'était pas vraiment de sa faute pour le coup, son mauvais caractère lui était propre. Elle était irascible, et pouvait se montrer très méchante. Méritait-elle vraiment toutes ces attentions ? Le regard bas, elle cherchait où détacher sa robe. Tâtant le tissu au hasard, elle finit par trouver sur le coté, sous son aisselle une.. ouverture ? Il y avait une petite languette métallique, et lorsqu'elle tira dessus, le tissu s'ouvrit en deux sous le regard curieux et fascinée de Tinkerbell. Elle fit glisser les deux bretelles, mettant son dos à nu rapidement – elle n'avait jamais été très pudique.

-Votre ami, il habite loin ? Je... Ces derniers jours, j'ai beaucoup voyagé. C'est harassant, de voler de monde en monde vous savez...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Can you save my day ? || Emma S.    Mer 18 Mai - 9:37



Can you save my day ?


La remarque prononcée à voix haute surpris la sauveuse. Malgré ce surnom ridicule, il ne lui avait pas souvent été dit qu’elle était gentille –c’était même bien souvent l’exact opposé. Qui pouvait-elle blâmer pour ça ? Elle n’avait aucun tact et était plutôt brusque…Et surtout elle n’avait eu aucune réelle éducation. Elle était bien loin d’être la princesse qu’elle était censée être. L’idée la fit d’ailleurs sourire. Elle n’arriverait sans doute jamais à accepter l’idée, à se voir de la sorte. Elle n’était qu’elle, une orpheline baladée de foyer en foyer. Avoir retrouvé sa famille ne changerait probablement jamais rien à toute cette solitude qu’elle ressent encore aujourd’hui.

Elle haussa les épaules et décida de ne rien répondre à ça. C’était parfaitement inutile, elle n’avait pas besoin de contredire. Elle ne voulait pas entrer dans un débat inutile. Préférant se concentrer sur sa tâche, elle sorti un coton et y mit du désinfectant tandis que la jeune fée dénudait son dos sans aucune gêne. Elle n’avait pas l’air très pudique, c’était tant mieux dans un sens. Cela simplifiait les choses, même s’il était vrai qu’Emma, quant à elle, n’était pas du tout comme ça. Elle aurait eu plus de mal, sans doute, à se dénuder le dos devant une inconnue, même pour se faire soigner. En fait, elle aurait même sans doute préféré souffrir, avec le recul.

« Non, il ne vit pas très loin. » répond t-elle , concentrée sur la blessure de la blonde. « Tu voyages entre les mondes ? Dans ce cas…Tu pourras peut-être rentrer chez toi, non ? »

Et par la même occasion elle pourrait peut-être trouver une solution pour ramener tout le monde chez soi. Chacun rentrerait, reviendrait d’où il venait. Et elle ? Partirait-elle avec sa famille ? Rentrerait-elle chez elle, à Boston ? Elle n’y avait jamais réellement songé, mais dans le fond elle suivrait probablement son fils. Maintenant qu’elle n’avait retrouvé, il n’était plus question de le laisser.

« Ca va piquer un peu… » annonça-t-elle avant de déposer le coton plein de désinfectant sur la plaie, tamponnant doucement pour bien la nettoyer.

Elle s’appliqua, bien qu’elle ne soit absolument pas formée pour ça. Elle avait quelques bases, voilà tout. Mais il faudrait qu’elle consulte un spécialiste, lorsqu’elle en saurait plus. Lorsqu’elle pourra être certaine qu’elle ne risquait bien. Tant qu’elle ne savait pas qui avait lancé cette seconde malédiction, ni pourquoi, il ne fallait pas qu’elle s’expose trop. D’autant qu’elle semblait déjà fragilisée par la perte de ses ailes.

« Voilà ! » annonça-t-elle après avoir posé des pansements adaptés. « Tu es prête à y aller ? »

fiche codée par rawr
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Can you save my day ? || Emma S.    Dim 22 Mai - 23:58

ft. the Savior & Fée Clochette
Tinkerbell est projetée en plein Storybrook, sous le coup d'une deuxième malédiction. La fée expérimentent le corps humains, ses contraintes et ses émotions, et rencontre le Sheriff Swan.  

Can you save my Day ?
Des yeux, elle fixait la jeune femme observer sa blessure. Elle-même ne voyait rien, elle préférait éviter de se faire mal à la nuque, mais elle se doutait bien de ce à quoi ça devait ressembler. Elle n'avait jamais vu de telles blessures pourtant, mais cela ne s'inventait pas. Elle ressentait de toute façon assez la douleur pour savoir qu'il  a avait deux plaies, deux longues plaies barrant ses omoplates. Cela devait être assez moche en fait, deux longues choses irrégulières, comme si l'on avait voulu tracer deux lignes parallèles avec un canif maladroit, enfonçant la lame un peu trop profondément. Comme si l'on avait arraché sa paire d'aile en tirant un peu trop fort. Est-ce que ça saignait ? Elle n'en avait absolument aucune idée, mais elle espérait que non, cela serait plus simple. Elle revint sur Emma, qui préparait du coton. Et sa remarque la frappa de plein fouet. Elle n'avait même pas essayé de rentrer, et pour cause. Ce n'est pas comme si elle avait tenté quoique ce soit depuis qu'elle était arrivée, ou même qu'elle y avait pensé, parce qu'inconsciemment elle avait tout de suite comprit qu'elle ne pouvait pas. Parce qu'elle n'avait pus d'ailes dans son dos. Elle ne pouvait plus voler, voyager à travers les mondes... Retrouver Peter.  Rapidement, peut-être un peu trop pour la normal, les larmes envahirent ses yeux puis ses joues sans qu'elle ne puisse faire quoique ce soit. C'était la première fois depuis son arrivée dans la ville qu'elle ressentait pleinement une seule émotion, sans rien d'autres pour la parasiter, comme cela avait toujours été. Enfin, si encore elle pouvait ressentir quelque chose. Elle avait l'impression d'être vide à l'intérieur, mais que tout se pressait autour d'elle, compressait son esprit, et c'était trop de pression. Elle était incapable de bouger, de dire quoique ce soit alors qu'elle réalisait pleinement la situation, pas même un sifflement de douleur alors qu'Emma appliquait son coton sur son dos. Mais qu'était cette douleur comparé au vide et la pression tout autour ? Comme si le monde extérieur tentait de percer une bulle vide, de la faire éclater. Tinkerbell avait l'impression qu'elle allait exploser.

Le sheriff, concentrée sur son travail, n'avait rien remarqué. Il faut dire que les larmes roulaient sur sa peau, mais qu'elle restait muette comme une tombe, immobile telle une statue. Et puis, elle releva la tête, annonçant qu'elle avait terminé, et croisa le regard de la fée. Elle éclata alors en lourd sanglot, hoquetant et pleurant, plissant ses yeux parce qu'elle ne voyait plus sous l'affut et le poids des larmes, cherchant comme elle pouvait sa respiration, inspirant frénétiquement. Le tout la faisait tousser violemment, comme si les mots qu'elle voulait prononcer se coinçait dans sa gorge, comme si un nœud bloquait tout accès, et c'était une douleur étrange et constante. Elle pensa stupidement aux remèdes à base de jus de poireaux que lui faisait sa supérieur, avant, à Pixie Hollow, lorsqu'elle avait une toux. Cette pensée complètement déplacée lui arracha un petit rire hystérique avant que les larmes ne reprennent le dessus et qu'elle ne réussisse à balbutier quelques mots.

-Je... je peux pas ! Souffla-t-elle. Je n'.. Je n'ai plus me...mes ailes, je ne peux plus voler, je ne peux plus le retrouver je suis perdue, perdue sans lui, sans elles, je n'ai plus rien, je suis piégée ici, je ne peux pas rester, je veux rentrer à la maison, je veux que tout redevienne comme avant !

Au fur et à mesure qu'elle parlait, son ton devenait plus précipité et sûr, mêlé de colère et de désespoir. Le vide en elle avait laissé place à ce chaos qui tourbillonnait dans son esprit, formant cet arc-en-ciel d'émotions qu'elle ne parvenait pas à gérer. Alors qu'avant, pleurer ainsi ne faisait que la plonger dans la tristesse et la peine les plus profondes, elle ressentait maintenant avec cela un certain soulagement qu'elle ne comprenait pas. Instinctivement, elle glissa de sa chaise pour se jeter sur la première personne qui passait là – disons qui Etait là – pour se blottir contre elle, pare qu'elle était la première personne à lui témoigner autant de sympathie depuis longtemps – depuis Peter, ce qui remontait pour une fée à loin. Sans attendre l'avis de la jeune femme, Tink se blottit contre elle, étouffant ses pleurs. Sa robe, ouverte, glissa en suivant le mouvement, révélant la culotte que la fée portait – que pourrait-elle porter d'autre ? Dans son monde après tout, les string n'existent pas, et toutes les femmes portent des culottes, ou bien rien du tout  au choix. Mais la fée, avec ses robes courtes, privilégiaient de porter des dessous, et bien lui en pris puisqu'ils étaient à découvert à présent. Pas qu'elle s'en souciait.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Can you save my day ? || Emma S.    Jeu 26 Mai - 15:44



Can you save my day ?


La sauveuse n’avait pas vu ça venir. Elle avait commencé à paniquer à la seconde même ou se regard avait croisé celui de la fée. Elle n’aimait pas les larmes, simplement parce qu’elle ne savait pas les gérer. Elle ‘avait jamais eu à s’occuper de personne d’autre qu’elle et cela se ressentait dans sa façon de faire, dans sa façon de vivre au quotidien. Elle était maladroite socialement, encore plus devant les gens qui pleuraient. Alors, il fallait imaginer combien une bombe de panique avait intérieurement explosé lorsque l’ancienne fée avait éclaté en sanglots en face d’elle. L’espace d’une seconde, elle ne savait plus quoi faire, elle ne savait plus comment réagir.

Son discours, mâché par les larmes, lui fit un pincement au cœur. C’était de sa faute, elle n’aurait pas dû parler de ça. Bien évidemment, elle avait été stupide. Et maintenant elle ne savait plus quoi faire. La rassurer ? C’était elle qui avait démarré ça en premier lieux ! Elle n’osait plus rien dire non plus, de peur de s’enfoncer encore. Et finalement ce fut la fée qui prit les devants, venant se blottir contre elle. Emma la pris alors dans ses bras, qu’aurait-elle pu faire d’autre ? Même ainsi elle ne savait encore pas vraiment quoi dire…Elle tenta d’être rassurante, voilà tout.

« Ca va aller. » dit-elle tout doucement en caressant ses cheveux. « On va trouver une solution pour te ramener chez toi. Il y a forcément quelqu’un ici qui pourras t’aider, d’accord ? » demanda-t-elle finalement en reculant d’un pas pour la regarder dans les yeux.

Elle attendit un peu près d’elle, qu’elle se calme, et lui offrit une boite de mouchoir pour qu’elle essuie son visage mouillé. Puis, réalisant qu’elle n’avait qu’une robe –qu’elle ne portait quasiment plus- et que le temps à Sotrybrooke n’était pas si clément, elle se demanda s’il ne valait pas mieux lui donner quelque chose de plus chaud.
Elle se redressa et fouilla dans ses affaires afin d’essayer de trouver des vêtements un peu plus décents pour la jeune fille. Elle mis finalement la main sur une vieille tenue de sport, qu’elle avait mis ici alors qu’elle était encore pleine de volonté pour éliminer les cacahuètes en trop qu’elle avait mangé…Mais elle n’avait jamais trouvé ni le temps, ni la motivation, et les vêtements étaient restés là, intactes. Si elle s’en souvenait bien, à la base, à la grande base, elle les avait achetés pour se remettre en forme avant d’aller visiter l’Europe et ses beaux pays ensoleillés, comme l’Espagne. Mais elle n’avait jamais voyagé finalement. Comme quoi, sa bonne volonté était proche de zéro.

« Si tu ne veux pas remettre ta robe je peux te donner ça. Ça sera un peu plus chaud. » dit-elle en lui tendant les vêtements. « Et quand tu seras prêtes, on pourra y aller. »


fiche codée par rawr
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Can you save my day ? || Emma S.    Mer 13 Juil - 17:44

ft. the Savior & Fée Clochette
Tinkerbell est projetée en plein Storybrook, sous le coup d'une deuxième malédiction. La fée expérimentent le corps humains, ses contraintes et ses émotions, et rencontre le Sheriff Swan.  

Can you save my Day ?
Hors RP:
 

Peu à peu, ses larmes se tarirent et elle finit par renifler et hoqueter contre la jeune femme. Elle n'avait presque jamais été comme ça de toute sa vie, une chose affreusement longue pour une fée coincée à Neverland. Elle préférait l'écouter, se concentrer sur la main qui passait dans ses cheveux libres et respirer. Inspirer, expirer, se concentrer sur sa voix seule et ignorer les affres de son esprit et les tourments de ses sentiments. Qu'est-ce qui lui arrivait ? Elle avait le tournis tant elle se sentait déboussolée et malmenée par la puissance de ses émotions, elles tournoyaient, se mélangeaient et créait un magnifique mais étrange tableau digne d'un arc-en-ciel qu'on aurait brouillé au pinceau. Inspirer, expirer. Tout allait bien, tout allait bien. C'est ce qu'Emma avait dit, non ? Rentrer chez elle. Elle n'avait quitté son foyer, le point central de son univers. Depuis qu'elle connaissait Peter, elle ne l'avait jamais quitté, elle ne s'était jamais éloigné de lui ou Neverland, jamais. Aujourd'hui, elle était seule et loin, oh si loin. Dans quelle sorte de ville se trouvait-elle à présent, privée de ses ailes en territoire inconnue ? Une si grande ville lilliputienne, peuplée de lutins ressemblant trop étrangement à des humains. Ils n'ont pas d'oreilles pointues ou d'aile, leur monde est copié sur d'autres, plus grand. C'est comme si elle avait posé le doigt sur le mystère de l'affaire mais qu'elle était incapable d'interpréter les faits correctement.

Elle se dégagea doucement de la femme, les larmes séchées collant à ses joues. Hochant de la tête, elle attrapa les vêtements doux qu'Emma lui tendait, frottant tissu chaud et rembourré qu'elle ne connaissait pas. Elle n'avait jamais mis de pantalon, c'était trop étrange pour elle. Elle mettait des robes, quelques rares fois des jupes. Mais un pantalon ? Ce n'était pas vraiment elle. Noah mettait des pantalons elle, mais jamais Tinkerbell n'avait réussi à en mettre, ni même en vouloir d'accord. Elle fit totalement glisser sa robe sur le sol, debout sur ses deux jambes tremblantes, et s'emmitoufla dans les vêtements. Elle ressemblait un peu à une enfant perdu ainsi. La pensée la fit rire, parce que c'était si incongrue et bizarre, et pourtant elle était bien une abandonnée de son monde, Pixie Hollow, échouée au coté de Peter. La pensée lui donnait envie de pleurer, parce que cela lui faisait penser à tout ce qui lui manquait maintenant. Le mélange à nouveau, se sentir submerger par tout ce flot d'émotions brulantes qui manquait de la submerger. Elle tendit la main, attrapant le bras d'Emma, prête à la suivre dans l'ailleurs de cet autre monde.

-Je suis prête, murmurât-elle du bout des lèvres. Je ... Je te fais confiance Emma, on va trouver quelqu'un qui pourra me ramener à Neverland n'est-ce pas ?

Elle ne cherchait même pas de réponses, simplement se détourner du déchainement de fureur dans sa tête.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Can you save my day ? || Emma S.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Can you save my day ? || Emma S.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Save The human right to food: International mission to Haiti
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» Lena& Carmelia ♦ save me ~
» Emma Pillsbury ✿ Wanna go halfsies on a pb&j ?
» Tell me would you kill to save a life. || Esprit d'Enfant.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Et si on faisait une petite pause? :: Achives RP-
Sauter vers: